Historique

Les dates clés de l'entreprise


1717 : Les deux usines de marteaux de Philippsburg et Altenhammer, près de Floß, ne parvenant plus à produire assez de bombes et d'obus pour l'armurerie impériale de Vienne, Théodore-Eustache, comte palatin de Soulzbach, fonde la troisième fonderie dans la commune de Parkstein-Weiden. Le haut fourneau est achevé le 27 septembre 1717. Une fois les employés recrutés, la production commence.

■ 1719 : Pour transformer directement le fer brut en fer forgé, un broyeur à marteau est construit, ce qui vaut au village son nom de Weiherhammer, « Hammer » signifiant marteau en allemand.

■ 1730 : Les premiers ouvriers, charbonniers et wagonniers s'installent à proximité de l'usine. Le hameau est baptisé « Weiherdorf », puis plus tard renommé « Beckendorf ».

■ 1832 : En plus des produits de fonderie, des essieux de wagons sont produits pour la première fois à Weiherhammer. L'usine de machines-outils voit le jour.

■ 1875 : La compagnie de chemins de fer Bavarian Ostbahn ouvre la ligne ferroviaire Weiden-Neukirchen/Soulzbach-Rosenberg. Le développement de Weiherhammer est favorisé par la construction d'une gare, qui permet l'acheminement du courrier et des marchandises. Cela a une conséquence indirecte : refondre du fer brut importé dans le cubilot devient moins coûteux que produire de la fonte, constituée de minerai, dans le four à charbon.

■ 1927 : L'entreprise BHS (Bayerische Berg-, Hütten- und Salzwerke) voit le jour. L'État libre de Bavière incorpore les entreprises publiques, qui étaient gérées comme des administrations, à la nouvelle entité, en échange d'actions. Le siège de la société reste à Munich. 

À l'issue de la Première Guerre mondiale, la production est étendue aux polisseurs de verre, aux grilles mobiles, aux rouleaux compresseurs motorisés, ainsi qu'au matériel de broyage.

■ 1952 : Le 12 février, Weiherhammer devient indépendante de la municipalité d'Etzenricht. La commune connaît alors un considérable essor économique et voit éclore de nombreuses boutiques et entreprises.

1960 : L'entreprise BHS telle que nous la connaissons aujourd'hui voit le jour. Paul Engel, directeur des ventes, propose d'investir dans le développement et la fabrication d'onduleuses. L'année suivante, la première onduleuse est livrée à la société Stahl de Fleck/Lengries. Personne ne se doute alors que ce nouveau secteur de production deviendra le secteur dominant dans la fabrication d'onduleuses.  

■ 1969 : La fabrication d'onduleuses représente 80 % de la production totale de machines-outils.

■ 1972 : La réorganisation du gouvernement local entraîne l'intégration de Kaltenbrunn, Dürnast et Trippach à la municipalité de Weiherhammer. Les communes fusionnent en 1976. Peu avant, la zone indépendante d'Etzenrichter Forst rejoint la commune. Weiherhammer dispose désormais d'espace pour accueillir d'autres usines.

■ 1990 : Le chiffre d'affaires de la fonderie ne cesse de baisser par rapport à celui de l'entreprise. En 1990, il représente seulement un septième des recettes totales. Pour séparer les deux activités, la fonderie est intégrée à la nouvelle entité Guststec GmbH. Depuis lors, BHS se consacre exclusivement à la fabrication de machines-outils.

■ 1991 : L'État libre de Bavière vend toutes ses parts de BHS AG au fabricant de produits chimiques SKW Trostberg AG (renommé par la suite Degussa AG). Au cours des années suivantes, celui-ci vend ou ferme toutes les activités de l'entreprise. Pure holding sans activité commerciale opérationnelle, BHS devient une filiale de SKW Trostberg.  

■ 1993 : Paul Engel et Edmund Bradatsch reprennent l'entreprise d'onduleuses démantelée. L'entreprise compte alors 330 employés. Renommée « BHS Corrugated », elle connaît une croissance rapide et s'impose rapidement comme leader dans le domaine du développement et de la fabrication d'onduleuses.

■ 2002 : BHS Corrugated construit sa première onduleuse d'une largeur de 3,30 mètres. La machine est commandée par Prowell.

■ De 2015 à aujourd'hui : BHS Corrugated investit 65 millions d'euros dans la construction de nouveaux bâtiments pour son siège. Parmi ces bâtiments, le plus important et le plus visible est le « Lifecycle Building ». Ce complexe abrite presque tous les bureaux de l'entreprise, ainsi que la nouvelle chaîne d'assemblage, qui comprend la chaîne de production et l'extension de la production de cylindres cannelés.

Aujourd'hui, BHS Corrugated Maschinen- und Anlagenbau GmbH est leader dans le secteur du développement, de la production et de l'assemblage d'onduleuses. L'entreprise est dirigée par les deux fils de Paul Engel, Christian Engel, porte-parole de l'entreprise, et Lars Engel, directeur des ventes.
 

Restaurant News

Das größere Restaurant der beiden hat tagsüber von 7 bis 17 Uhr für Mitarbeiter als auch für regionale und internationale Gäste geöffnet. Es bietet…

300 years BHS Weiherhammer

The 300-year event of BHS Corrugated has been a full success. More than 12,000 people visited us during the five-day-event. We would like to thank our…